Une speedmaster quartz dans ma collection!

Bonjour à tous,
Je vais vous présenter dans cette revue l’un des plus étranges Speedmaster qu’Oméga ait jamais fait, la Speedmaster quartz.
 Tout le monde connaît la crise du quartz qui a commencé dans la fin des années 70 et cette montre devrait être considérée comme un reflet de cette crise. La Speedmaster quartz a été effectivement produite en quatre versions différentes, trois non-professionnel (186.0005/386.0005, 186,0010 et 186.0009/386.0809) avec des boitiers type Casio et un professionnel (186,0004) qui utilisait un boitier similaire à la célèbre « moonwatch ». 

Crédit Old-omegas.com

La montre n’était peut-être pas rare à l’époque, mais beaucoup de choses se sont passées depuis la fin des années 70 et pendant une longue période ces montres étaient, et par certaines personnes sont encore, méprisées.
Par conséquent, un grand nombre d’entre elles ont été jetées de sorte que le nombre réel d’exemplaires en circulation aujourd’hui est très limité!
La raison de cette antipathie étant bien sûr le mouvement à quartz et l’affichage LCD combiné avec les logos Oméga et Speedmaster!
Ce modèle pourrait ne pas sembler logique aujourd’hui, mais il doit être considéré à la lumière de cette crise et vu comme une réponse de la part d’Oméga, on notera d’ailleurs que « Quartz » est écrit plus gros que « Professionnal » et en rouge!

Le mouvement est un cal Omega. 1620, développé par Omega et SSIH (qui deviendra plus tard SMH). Bien qu’il ne dispose que de fonctions de base par rapport aux normes d’aujourd’hui, il est néanmoins encore très précis, capable de 0,15 seconde par jour, ou 5 secondes par mois. C’est mieux que beaucoup de montres à quartz disponibles de nos jours. La très bonne précision est due au résonateur à quartz de haute qualité utilisé, fabriqué en interne par SSIH.

Les fonctions de la montre :

     Heures (12 ou 24), minutes et secondes, jour de la semaine (petite flèche vers le bas).
     -Chronographe au 1/100 de seconde, capable d’accumuler jusqu’à 23 heures 59 minutes et 59,99 secondes.
     –Split Second.
     –Temps par tour.
     –Petite ampoule pour illuminer l’affichage la nuit, alimenté par une batterie séparée.
     -Calendrier programmé pour les années bissextiles.

Cette montre représente une époque, elle est la représentation de l’effort d’adaptation d’Oméga… 
Avec le revival des années 80, beaucoup de jeunes collectionneurs s’intéressent aux premières montres à cristaux liquides (Seiko, Citizen…), certains modèles comme la Heuer microsplit ont vu leurs côtes exploser… Ce modèle risque de devenir un Graal d’ici peu! 

Cette lunette en bakélite dépourvue de toute échelle : j’adore!
Le bracelet est d’excellente qualité, on notera l’hippocampe au dos :

Voilà pour le partage!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s